Via ferrata de la Berche

Organisation huilée et rodée par Olivier, via choisie, RDV fixé, soleil au rendez-vous et… Ah, y’a personne ! Forcément, si je me trompe de parking, on est pas rendus…

Je corrige mon erreur, et c’est avec une vingtaine de minutes de retard que nous décollons pour le vallon de la Jarjatte. Deux cordées sont dans les voies d’escalade, et il n’y a personne dans la via : le top ! On s’équipe et on part.

À peine avons-nous passé le premier pilier qu’un vent à décorner les bœufs nous cueille, et ne nous lâchera pas de toute la première partie de la via.

Nous poursuivons sur une bonne distance — ce qui est étonnant au vu de « l’abondance » du rocher quand on arrive de Lus — jusqu’à la sortie de la première partie, et enchaînons avec le pilier et la dernière pointe, qui s’atteint par un pont népalais simple, mais qui permet de tester son équilibre.

En une courte descente, nous sommes à la voiture, prêts à manger !

Voir les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.