L’Écoutoux : L’arête à Jojo

Voilà une arête qui était dans notre to-do list depuis un certain temps. L’approche est courte, et le rocher intéressant : un beau calcaire globalement très sain et sculpté par l’eau.

Le rocher de l’arête

La progression est assez aisée (se fait bien à corde tendue), rapide (1h30 pour l’arête en prenant notre temps), et offre une vue agréable sur les environs. Par contre, le couloir de descente en versant sud est assez casse-gueule, et doit être évité en cas ou après une pluie.

Partie grimpante et aérienne

Pour voir les photos, c’est par ici.

Cime de la Jasse : Arête nord « rallongée »

Avec un programme initial plutôt chargé, le réveil à 4h30 s’imposait. Départ de la maison à 5h, démarrage de la journée à 5h30. Nous profitons ainsi du levé de soleil côté Valloire.

Continuer la lecture de « Cime de la Jasse : Arête nord « rallongée » »

Rocher de Chalves : Arête sud

Après une petite heure de route, nous voilà à pied d’œuvre sur le parking de Mont-Saint-Martin, prêts pour l’objectif du jour : l’arête sud des rochers de Chalves, de quoi reprendre le scrambling tranquillement après 4 mois d’interruption. Enfin, tranquillement… Nous avons quand même signé pour 1100 m de dénivelé.

Continuer la lecture de « Rocher de Chalves : Arête sud »

Au pied du Pied Moutet

Sortie en mode « on verra bien jusqu’où… », en direction de Pied Moutet, et avec pour objectif de voir si du scrambling sur cette face serait possible.
C’est donc possible, mais pas particulièrement intéressant. Le rocher demande beaucoup de précautions, on est plus proches de la pile d’assiettes posées que d’un bon rocher solide. Peut-être qu’un itinéraire intéressant serait possible avec un peu de nettoyage, mais le rocher ne permet pas de grimper en confiance en l’état actuel.

Les photos sont là

Traversée Château Vert >> Palais

Sortie sympa, pas trop exigeante et relativement courte. L’humidité du rocher n’aide pas à grimper en confiance, et rend la cheminée bien glissante. En dehors de ça, cette arête offre le droit à quelques passages impressionnants, tels que le franchissement des crevasses de lapiaz avant le rocher du Château, ou encore les passages sur les dalles au-dessus des profonds et larges sillons du Palais.