Refuge du Crêt du Poulet depuis le Barioz

Première rando « familiale », qui change un peu du tour du village. C’est tout de suite une autre organisation, et on part ainsi avec un sac à dos chargé de toutes les affaires qui pourraient être nécessaires pour un petit.
La rando est courte, pas de difficultés, peu de dénivelé, et on sort sur un plateau avec des zones ombragées. En bref, c’est idéal pour une petite sortie avec des enfants.

Petite Céüse depuis les Guérins

« Dis, ce week-end, on est chez tes parents… Tu veux pas qu’on leur laisse le petit pendant qu’on va faire la petite Céüse ? » Voilà en substance comment a commencé l’organisation de la sortie, première « grosse » rando depuis la naissance de Junior (les âmes chagrines argueront que 300 m de déniv ce n’est pas gros, ce à quoi je répondrai que zut ! À peine 2 mois après l’événement, c’est déjà une bonne reprise).
Au moment de partir, la réussite de l’entreprise est incertaine. C’est noir de partout autour, on entend le tonnerre au loin (boum !). Mais, comme il ne pleut pas et qu’il n’y a pas d’orages, on y va ; faut juste être prêt à redescendre en quatrième vitesse si ça tourne au vinaigre. Finalement, plus on monte, plus le temps s’améliore. On finira même au sommet avec du soleil.
Ça se recouvrira pendant la descente, mais sans jamais tourner à la pluie ni à l’orage.

Cascade du Pissou version hivernale

Avec un thermomètre qui n’est pas monté au-dessus de -6°C la veille, et qui affiche -12°C le matin même, nous soupçonnons que la cascade doit être gelée. Et effectivement, elle l’est.

Bien sûr, elle n’est pas en conditions pour de la cascade de glace, le torrent coule par dessus et pas loin sous la glace. Par contre, elle est constituée d’une myriade de formes gelées.

Formes de glace

Voir les photos

Refuge du Crêt du Poulet depuis le Barioz

Petite sortie au départ du foyer de ski de fond du Barioz. Nous avions juste oublié le fait que, de par sa nature de site de ski de fond, le chemin estival que nous visions était converti en piste. Bon, heureusement, un itinéraire raquettes bien balisé amène à destination au prix de quelques détours et d’un peu de dénivelé supplémentaire.

Vue sur les Grandes Lanches
Vue sur les Grandes Lanches

Dommage pour la vue, qui était annoncée panoramique dans le topo. Là, on a surtout vu des nuages, et quelques sommets environnants seulement. Tant pis, nous sommes quittes pour repasser cet été.