Col des Glaciers : Depuis Mont Devant

Il y a une sacrée couche de poussière par ici, non ? Et ça sent le renfermé… En même temps, après plus de 3 mois sans aération… Il serait peut-être temps de faire le ménage. Allez hop, on ouvre les fenêtres, on ventile !

Les mois précédents ont en effet été peu mouvementés côté montagne. Pas assez de temps, et pas la bonne météo les jours où nous étions disponibles.
Alors bien sûr, il y a bien eu une ou deux séances en salle, une en station… Mais ça ne nous contentait pas.
Aujourd’hui, cependant, ça va changer ! On va s’y remettre, c’est sûr.

Nous voilà donc partis pour faire l’arête N du Roc de Four Magnin.

En arrivant au parking, nous constatons que l’arête du Roc des Bœufs est relativement sèche, la neige peu présente dans les pentes alentours. Nous sommes donc confiants quand aux conditions dans laquelle nous allons trouver l’arête. Nous atteignons les chalets, puis obliquons en direction du col des Glaciers, bien avant de gagner celui de la Frasse, ce qui nous vaudra de cheminer dans une forêt plutôt pentue. Après avoir rejoint le sentier peu avant le col, nous nous retrouvons à patauger dans la neige, et voyons que l’arête est tout sauf sèche. C’est con, l’arête qui part vers le nord (et donc exposée plein sud) est déneigée, elle…

Nous tentons malgré tout de progresser, pas facile sans les raquettes. Arrivés sur un petit promontoire, nous voyons que le reste de l’arête est dans des conditions similaires. Nous posons notre sac, mangeons, trinquons et redescendons. Le sommet sera pour une prochaine fois.

La neige aura au moins l’avantage d’accélérer la descente sous le col (prévoir quand même un pantalon de rechange).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.