Refuge de Morbier depuis le Penon

Départ skis aux pieds du parking, direction le refuge de Morbier, en empruntant la route du Lindar (RD32A).
Comme c’est assez monotone et assez long, nous décidons de couper à travers la forêt au niveau du chalet forestier (1050 m), pour atterrir directement sur le tronçon supérieur. Nous étions pour cela censés suivre un sentier. Raté !

Nous arrivons quand-même sur la branche supérieure de la route, et poursuivons jusqu’au chalet. Pause-repas, puis nous entamons la descente à skis. Après environ cent mètres, nous déchaussons et entamons la phase de portage. En forêt, il n’y a pas assez de neige et nous touchons régulièrement.

À la faveur d’un champ, nous apercevons un sanglier qui remonte dans notre direction. Il ne nous voit pas, absorbé dans sa recherche de nourriture. Au bout d’un moment, il nous remarque et s’en va. Nous décidons de descendre par le champ. Cette portion, bien que courte, aura sauvé la descente. Nous arrivons à quelques encablures de notre point de départ.

Une réflexion sur « Refuge de Morbier depuis le Penon »

  1. !!! ça alors, figure toi que moi aussi de là où j’étais vaché j’ai entendu rouler des pierres et vu un sanglier qui descendait la combe à toute allure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.